Mouvement contre le projet de loi Taquet.

mercredi 31 mars 2021

Face aux projets de réforme des modes de garde pour les jeunes enfants, les professionnelles de la petite enfance et les parents défendent une qualité d’accueil pour les jeunes enfants et demandent le retrait du projet de loi Taquet. Cet appel à manifestation qui s’est déroulé le 30 mars, a été particulièrement suivi par la crèche de Sèvres dans le sillon du collectif “Pas de bébé à la consigne”.

 

Cette réforme de la loi ASAP, pilotée par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de la Protection de l’enfance, est formulée autour de plusieurs propositions notamment l’ouverture de nouvelles places en crèches ainsi qu’un élargissement des horaires d’accueil et du taux d’encadrement. Or cette nouvelle mesure risque de se faire au détriment des conditions d’accueil et d’encadrement des enfants, qui se traduirait notamment par un taux d’encadrement de 6 bébés par professionnel au lieu de 5 actuellement. « Toutes les recherches montrent qu’il faudrait un adulte pour cinq bébés, voire un pour quatre », avait expliqué Birgit Hilpert, porte-parole du collectif « Pas de bébé à la consigne ».

 

Pour en savoir plus, voir les raisons de ce mouvement en suivant le lien.

  • Articles récents

  • Articles

  • Article précédent :
    Ateliers autour de la journée internationale du droit des femmes

    mercredi 31 mars 2021

    Ateliers autour de la journée internationale du droit des femmeslink

    Article suivant :
    Participation au webinaire de l’ANLCI : Comment accompagner les personnes en situation d’illettrisme vers l’autonomie numérique ?

    mercredi 31 mars 2021

    Participation au webinaire de l’ANLCI : Comment accompagner les personnes en situation d’illettrisme vers l’autonomie numérique ?link